L'actualité des marchés:

- Sentiment légèrement positif sur les marchés avant la décision d'aujourd'hui de la Fed. Le marchés actions est positif.

- L'USD et le JPY sont en baisse alors que les rendements obligataires sont en hausse.

- Bons chiffres de ventes de voitures aux Etats Unis.


- De mauvais chiffres de ventes de détail en Australie soutiennent l'opinion selon laquelle le rythme du resserrage monétaire va se ralentir. 

La situation sur les marchés:

Les marchés financiers sont en phase d'attente assez nerveuse avant l'annonce de ce soir de la Fed. Entre temps, les données économiques américaines continuent à s'améliorer. En octobre, les ventes de véhicules se sont améliorées mieux que prévu à 7.9 millions, alors qu'elles étaient attendues à 7.3 millions, à la suite de la baisse du mois précédent (6.8 millions) suite à la fin du programme de cash-contre-vieilles-voitures.

En Australie, les ventes de détail en septembre sont tombées de 0.2% en rythme mensuel, alors que le consensus des analystes tablait sur une hausse de 0.5%. Cela renforce la vue que la Banque centrale australienne ne procédera pas à un nouveau resserrage de boulons, ce qui devrait porter préjudice à court terme à l'AUD.

La Banque centrale indonésienne  laisser inchangé son taux directeur à 6.5%. Elle a dit que l'inflation continuerait à baisser à moyen terme, ce qui laisse penser qu'elle ne sera pas la première banque centrale asiatique à lever le taux d'intérêts. 

Les marchés actions américains ont terminé hier soir majoritairement en légère hausse, soutenus par une hausse des prix des matières premières et un forte activité de M&A, principalement l'acquisition par Warren Buffet de Burlington Northern Santa Fe, alors que Stanley Works a annoncé qu'il allait racheter Black and Decker Corp.

En Asie, les marchés actions suivent le sentiment aux Etats-Unis et sont en hausse, comme en Europe.

Les matières premières se sont d'ailleurs bien renforcées hier. En particulier, l'or a atteint un nouveau record suite à l'annonce de la Banque centrale indienne selon laquelle elle allait acheter une partie de l'or dont le FMI cherche à se débarrasser.

Aujourd'hui, on attend surtout la décision de la Fed sur les taux d'intérêts. Nous ne nous attendons pas à un changement mais il sera intéressant de suivre les commentaires qui accompagneront l'annonce. Contrairement aux articles parus dans le FT et le WSJ, nous ne nous attendons pas à des changements importants, peut-être légèrement en direction d'une politique plus neutre. Nous recevrons aussi des chiffres économiques en Europe et aux Etats-Unis, mais ils seront secondaires face à l'annonce de la Fed.

Sur le marché des devises , à la fois l'USD et le JPY se sont affaiblis hier soir suite à une amélioration du sentiment sur les marchés, alors que l'AUD s'était d'abord affaibli, avant de rebondir. En Scandinaviem, le SEK s'est affaibli face à l'Eurom alors que le NOK s'est renforcé dans un contexte de hausse des prix du pétrole.

Si l'annonce de la Fed sort comme nous l'attendons, il pourrait y avoir un renforcement de la certitude sur les marchés, ce qui pourrait pousser la paire EUR/USD à la hausse. Les résultats des sociétés donneront aussi une direction suite à leur influence sur l'appétit du risque.

En Suède, la Riksbank publiera les protocoles de ses dernières discussions, qui devraient confirmer qu'elle n'est pas pressée de relever les taux, comme le cours de la paire EUR/SEK le reflète, à notre avis. Le marché ne devrait donc pas trop réagir. Les paires EUR/NOK et EUR/SEK devraient se traiter sur la base de l'appétit du risque.

L'EUR/NOK est passé au-dessus de 850 hier. Nous pensons qu'il s'agit d'une sur-réaction face à la situation en Norvège.