broker-forex-sommaire-acm.gif1.      Bonjour Nicholas H. Bang! ACM est un broker qu'il n'est plus nécessaire de présenter. Vous avez récemment décidé d'augmenter votre capital de 10 millions de francs suisses. Pourquoi cette décision?

Comme vous le savez sans doute, nous avons déposé une demande de licence bancaire en début d’année. Il nous est apparu clairement qu’une augmentation de notre capital action était, dans ce cadre, un signal clair de notre stabilité financière. De plus, et toujours dans le cadre de l’obtention de la licence bancaire suisse, cet apport de capitaux nous permettra de développer notre offre et de nous attaquer à de nouveaux marchés.


2.      ACM propose désormais quatre types de compte : Premium, Professional, Institutional et Institutional + . Quelles différences existe-t-il entre ces comptes?

ACM a toujours offert non seulement des spreads ultra compétitifs, mais a surtout fait la différence en termes d’exécution. Cette nouvelle typologie de compte est à examiner en gardant cela en tête. En effet les clients importants, correspondant aux comptes Professionnels  et plus bénéficient depuis l’introduction de ces nouveaux types de compte de conditions exceptionnelles sur le marché. Non seulement des spreads extrêmement étroits, mais aussi une certitude au niveau de l’exécution qui n’a probablement pas d’équivalent.

3.      Quelles sont les nouveautés récemment lancés par ACM à destination des traders?

Outre les nouveaux types de comptes et les spreads relatifs, nous avons ajouté de nouvelles paires de devises. Notre plateforme s’est enrichie d’un outil que nous avons baptisé « FX Insider » et qui est en quelque sorte une ligne direct avec notre « Strategy Desk » en temps réel. En outre nous avons adapté notre plateforme mobile en une version dédiée à l’iPhone particulièrement « user friendly ».

4.      Comment envisagez-vous l'évolution du marché des changes pour les mois à venir? Pariez-vous sur la poursuite de l'affaiblissement du dollar?

Selon notre Chef Analyste, Peter Rosenstreich, l’appétit pour le risque devrait être grandissant. La hausse du marché des actions attendu pour la fin de l’année mettra la pression sur le JPY et le dollar. L’une des rares devises qui devrait faire moins bien que le USD est la livre sterling.

D’ici à la fin de l’année, le dollar devrait continuer sa chute. Le billet vert est en plein dans un marché baissier alors même si des sursauts ne sont pas à exclure, la tendance générale est à la baisse pour cette devise.