jeudi_noir.jpgJeudi noir pour le marché obligataire grec! Les rumeurs, pourtant démenties par l'Allemagne, du sauvetage du pays par des membres de la zone euro a poussé les rendements des emprunts à des niveaux inédits aujourd'hui, bondissant de plus de 7%.

Ce bond a fait réagir immédiatement le Premier ministre grec, Georges Papandréou, qui est présent à Davos en Suisse. Ce dernier a condamné fermement les attaques spéculatives dont est victime son pays, considéré comme le maillon faible de la zone euro.