donald-kohn.jpgMême si une nouvelle baisse des taux directeurs ne semble pas certaine, la FED laisse entendre qu’elle fera preuve de flexibilité.

Ces dernières déclarations laissent la place à la spéculation autour des décisions qui seront prisent lors de la prochaine réunion de la réserve fédérale prévue au 11 décembre prochain.

En effet la FED commence à changer de ton, elle reconnait que les dernières baisses de taux n’ont pas réussi à endiguer la crise. La croissance américaine continue à ralentir.

Donald Kohn (Vice président de la banque centrale américaine) demande ouvertement à la FED de réduire encore une fois les taux, il s’est également inquiété du durcissement des conditions d’obtentions d’un crédit immobilier, conséquence direct de la crise des subprimes.

Jusqu'à l’intervention de Mr Kohn la tendance était plutôt à un maintien des taux actuels.

La baisse des taux a pour but de faciliter l’entrée de liquidités dans les marchés financiers. Elle a aussi pour effet de mettre à mal la stabilité des prix donc de faire grimper l’inflation.

Pour rappel le taux directeur a été baissé 2 fois depuis le début de la crise, le 18 septembre de 0.5 point et le 31 octobre de 0.25 point. Il est actuellement de 4.5 %.