fed2.jpgEn fin de soirée, la Fed a haussé son taux d’escompte de 0.25%, passant de 0.5% à 075%. De plus, elle a réduit à la valeur «overnight» les facilités octroyées dans les «credit loans». Ce mouvement surprise est le premier signe à un retour à la normale pour les taux d’intérêt dans le monde industrialisé.

Au Royaume-Uni, l’économie pourrait enregistrer une nouvelle contraction au cours du trimestre actuel, selon Kate Barker de la Banque d’Angleterre. La masse monétaire pour le quatrième trimestre 2009 se situe en effet en hausse de 0.6%. L’enquête «CBI trends orders» a été publiée à -36 pour le mois de janvier, contre -39 au mois de décembre.

En Suisse, l’excédent de la balance commerciale est en augmentation, pour atteindre le niveau de 2.419 milliards de CHF pour le mois de janvier. L’indice ZEW du sentiment des investisseurs se situe baisse à 52.5, contre 56.2 au mois de janvier.

Les demandes d’allocations de chômage aux Etats-Unis remontent à 473'000, contre 442'000 la semaine précédente, mais il est crai que l'impact de la tempête fausse les données à ce niveau. Les prix à la production affichent une hausse de 1.4% en rythme mensuel en janvier. Le «PPI inflation» en rythme annuel se situe en hausse de 4.6%, contre une hausse attendue de 4.4% et l’indice Philly Fed enregistre également une hausse à 17.6, contre 15.2 au mois de janvier.