drapeau_israel.jpgIsraël est le premier pays à avoir remonté ses taux d’intérêt à la fin de l’été 2009. Plutôt épargné par la crise économique et financière mondiale, le pays offre un modèle de développement assez inédit qui repose essentiellement sur la recherche.

Afin de mieux comprendre les raisons de la réussite israélienne, la rédaction de forex.fr a consacré, au cours des derniers mois, de nombreux articles au pays. Voici un récapitulatif ci-dessous pour vous rafraîchir la mémoire :

- Le protectionnisme monétaire israélien

- Stanley Fischer contredit par les chiffres de la croissance

(Article repris sur le site officiel de l’OCDE et par la Chambre de commerce France-Israël)

- Le shekel emporté dans le sillage des bourses

- Pression en faveur d’une dévaluation du shekel

- Refonte du statut de la Banque d’Israël

- Fischer, artisan de la reprise israélienne

- Cyber-attaque contre la Banque d’Israël

- Zoom sur fx-israel