baisse-du-taux-directeur-aux-etats-unis.jpgWashington – Conformément aux attentes des cambistes et des analystes, la FED (réserve fédérale américaine) a ramené son taux directeur à 4.25, donc une baisse de 0.25.
Cette baisse est la troisième depuis septembre 2007 ou la Fed avait réduis son taux d'un demi point, une nouvelle baisse avait eu lieu en octobre cette fois d'un quart de point.

Même si cette baisse était attendue par les marchés financiers, beaucoup d'analystes auraient préféré une baisse d'un demi-point plus à même de lutter contre le manque de liquidités que connaissent actuellement les marchés.

La FED reconnait avoir fait preuve de modération dans sa décision, une baisse trop importante aurait, selon la réserve fédérale, pu faire plus de mal que de bien.

Les perspectives de croissance sont très incertaines du fait des événements récents.

 La croissance économique diminue du aux dépense des ménages en baisse et surtout a la crise qui sévit le marche immobilier aux Etats-Unis.

La FED a aussi annonce que les risques inflationniste demeurent, notamment dus aux prix des matières premières et à la flambée de prix de l'énergie.

Par ailleurs la FED a également réduit de 0.25 point son taux d'escompte.

Ces décisions ont étés prisent par l'ensemble des votants à l'unanimité.