bourses_en_hausse.jpgLes marchés actions américians ont cloture une nouvelle session à la hausse hier avec le Dow Jones et le S&P qui ont fermé en hausse de 0.95% et de 0.72%, respectivement.

Les bourses européennes ont également été positives avec le FTSE en hausse de 0.52%, le DAX de 0.50% et le CAC de 0.62%. En Asie, le Nikkei et le HSI ont terminé en hausse de 0.38% et de 0.12%.

Hier, sur le marché des devises, la session américaine a vu un trading serré dans la fourchette de 1.3561 à 1.3480.

L’indice manufacturier de la Fed de Richmond n’a pas surpris les marchés et est sorti quasiment comment on s’y attendait.

De son côté, le Président de la Fed de San Francisco, Yellen, a surpris les marchés en annonçant clairement qu’il n’était pas nécessaire d’attendre le retour au plein emploi avant de commencer à relever les taux.

Sa déclaration a poussé l’USD à la hausse en poussant le marché à envisager la possibilité d’une hausse du taux plus proche que prévue de la Fed. La paire USD/JPY s’est traitée aux alentours entre 90.12 et 90.65.

En Europe, on a eu hier une journée très importante concernant le dossier grec, qui décidément nous occupe beaucoup. L’Allemagne a fini apparemment par se ranger à l’idée d’une aide à la Grèce, mais à condition que cela fasse par le FMI, dans la mesure où la Chancelière Merkel a refusé de sauver la Grèce avec l’argent du contribuable allemand, alors que le Président Nicolas Sarkozy voulait une solution paneuropéenne.

Le marché n’a pas réagi outre mesure, peut-être dans l’attente de décisions concrètes et plus seulement de discussions vides.

En Angleterre, l’intérêt se porte sur le budget, avant les élections qui sont maintenant imminentes, au vu des déficits terribles du pays. Les développements économiques dans ce domaine diront si le pays continue sur la pente descendante ou s’il arrivera à se reprendre en main.

La paire GBP/USD à été assez volatile hier et s’est traitée dans une fourchette comprise en 1.49721 et 1.5384. 

Aujourd’hui, on a un calendrier économique très chargé avec en particulier des rapports PMI en Allemagne et aux Etats-Unis devant obtenir des résultats supérieurs à ceux du mois précédent.

La paire EUR/USD a un point pivot de 1.3475 et si elle atteignait le niveau de 1.3465, il faudrait probablement rentrer sur une position short.

La paire USD/JPY a un point pivot à 90.15, mais au-dessus de 90.20, nous conseillons d’entrer sur une position longue.

N’oubliez pas vos stops !