drapeau_grec.jpgMercredi soir, les marchés actions américains ont perdu plus de 0.5% suite à une vente de fin de session. Ce matin, les actions asiatiques ont suivi le mouvement américain suite à de forts gains ces dernières semaines.

Le gouvernement grec a de son côté annoncé que les banques grecques pourraient avoir accès au reste de l’aide mise à leur disposition en octobre 2008, quand les banques avaient demandé l’aide du gouvernement pour contrecarrer leurs problèmes de liquidité.

Aux Etats-Unis, des officiels de la Fed ont mis en garde devant la création d’une bulle et l’un d’entre eux a même suggéré que le moment était venu de remonter les taux pour mettre fin à un comportement risqué qui risque d’engendrer une nouvelle bulle.

Au Japon, le rythme de la reprise économique semble se ralentir. Les sociétés ne semblent pas pressées de poursuivre le renouvellement des stocks.

En Europe, la reprise de la zone euro a commencé à se gripper à la fin de l’année dernière, selon les derniers chiffres officiels révisés, mais elle semble être repartie en ce début d’année.

En Chine, l’économie devrait croître à un rythme excédant 10% en 2010, grâce à la hausse de la consommation et à la reprise des exportations. Le Secrétaire au Trésor américain, Geithner, va se rendre en Chine pour tenter de négocier une hausse du Yuan, qui est sous-évalué, d’après les Américains.

En Europe, la Banque centrale européenne devrait continuer sur sa lancée et garder les taux au même niveau pendant longtemps, tout en assouplissant les règles de prêts pour aider la Grèce.

En Angleterre, la BoE devrait elle aussi conserver sa politique actuelle pour les prochaines semaines, en tout cas jusqu’aux élections générales du 6 mai.

Sur le marché des devises, l’Euro reste au centre de l’attention des traders, suite à la situation grecque, encore et toujours. En intraday, la paire EUR/USD se traite en baisse aux environ de 1.3286 et l’horizon des 1.30 est désormais à portée de main. Il faut néanmoins mettre en garde et préciser que d’énormes positions short sur l’Euro sont en place.

Il est difficile de penser qu’on pourra indéfiniment tenir toutes ces positions et donc un rebond n’est pas à exclure, d’une part, et d’autre part, une nouvelle surprenante peut retourner le marché comme une crêpe.

Ceci étant dit, l’Euro semble être en mauvais état suite à l’économie européenne, et ses perspectives de moyen terme ne sont pas bonnes, pas particulièrement face au dollar, mais de manière générale, face à la plupart des monnaies.

Sur le front de la paire USD/JPY, on est en ce moment autour des 93.1250, en légère baisse. Il est tentant de regarder vers le marché des actions pour expliquer le mouvement mais le timing de la baisse n’a pas correspondu avec la baisse des actions américaines. L’explication semble plutôt être d’ordre technique (mouvement bet-ter) et liée purement au marché des devises.

On continue de regarder avec une grande attention le point de 93.77, qui représenterait la brisure de la tendance descendante.

N’oubliez pas vos stops!