goldman-sachs.jpgMercredi dernier, Ben Bernanke a peut-être absous la banque d’affaires Goldman Sachs sur le dossier grec mais aujourd’hui, la célèbre institution de Wall Street est rattrapée par un autre scandale.

En effet, la SEC  annoncé qu’elle allait poursuivre la banque pour «fraude » sur la vente de titres d’investissement liés à des crédits subprime. La crise revient donc à la charge contre Goldman Sachs.

Suite à cette annonce, les titres de la banque ont considérablement chuté, de plus de 12,5% vers 17H15 heure de Paris, poussant à la baisse le Dow Jones et le Nasdaq.