drapeau_espagne.jpgStandard & Poor’s abaisse la note de l’Espagne, après celle de la Grèce et du Portugal.

Le plan d’aide accordé à la Grèce pourrait atteindre 100 à 120 milliards d’euros sur une période de 3 ans. La rapidité de la mise en action de ce plan sera déterminante pour éviter un dérapage qui pourrait se propager à d’autres pays de l’Union européenne.

La Réserve fédérale américaine, la Fed, laisse ses taux d’intérêt inchangés et le discours reste le même, avec l’annonce d’un maintien de cette politique pour une longue période.