drapeau-italien.jpgAlors que les rumeurs battent leur plein concernant l’état des finances publiques de très nombreux pays européens (Portugal, Espagne, Italie, France, Royaume-Uni etc…), l’agence de notation financière Moody’s a tenté de rassurer les marchés sur le sort de l’Italie.

Alexander Kockerbeck, spécialiste du pays pour l’agence, a affirmé à la presse que «l’Italie jouit d’une crédibilité solide sur les marchés mais la crise mondiale a changé l’environnement pour les primes de risque et la croissance relatives à l’Italie et ceci a des répercussions négatives ». Bien que des risques évidemment persistent sur l’Italie, en raison d’un environnement européen très défavorable, l’agence de notation a donc tenté de rappeler que, pour le moment l’Italie reste crédible auprès des investisseurs pour se financer, contrairement à la Grèce.

Cette annonce n’a toutefois pas permis aux marchés de se relever puisque les bourses européennes connaissent leur quatrième séance consécutive de  chute libre.