euro-contre-le-dollar.jpgLa publication des statistiques de l'emploi aux Etats-Unis pénalise un peu plus le dollar. Au mois de décembre, les créations d'emplois dans le secteur privé ont nettement ralenti, chutant à 40 000 contre 50 000 le mois précédent. Cette première décélération depuis le mois d'août fait craindre de plus en plus un risque de récession outre-atlantique. Par ailleurs, le nombre d'américains percevant des allocations de chômage a atteint son plus haut niveau depuis deux ans à 2 761 000 la semaine du 22 décembre.

Ces résultats affaiblissent considérablement le dollar. La publication cet après midi des chiffres de l'emploi dans le secteur non agricole sont à suivre de près. La FED devrait réunir son comité de politique monétaire les 29 et 30 janvier afin de discuter de la stratégie à suivre pour relancer l'emploi.

En ce qui concerne les autres devises, la parité livre sterling / dollar devrait poursuivre sa baisse avec pour objectif 1,9580. De même, la parité dollar /yen devrait continuer sur une tendance à la baisse aujourd'hui avec pour objectif 108,80.