chart.jpgLa publication des chiffres de l'emploi et du chômage aux Etats-Unis a conduit à une nette baisse vendredi du billet vert par rapport à l'euro, ce dernier s'échangeant à 1,4765 dollar.


La faible création d'emplois par rapport aux prévisions et la hausse de 5% du chômage font craindre outre-atlantique un risque de récession dû à la diffusion dans le reste de l'économie de la crise des crédits hypothécaires.

Par conséquent, les cambistes attendent fin janvier une baisse des taux de la FED. Les spéculations portent maintenant sur l'ampleur de la baisse puisqu'une baisse d'un demi-point pourrait rendre les placements en dollar moins rentables par rapport à ceux en euros.

A l'heure actuelle, le taux directeur de la FED s'élève à 4,25% alors que celui de la BCE est à 4%, sachant qu'en raison des risques persistants d'inflation, il ne devrait pas baisser à court terme.

En ce lundi, le dollar a connu un regain. En effet, l'euro valait ce matin 1,4716 dollar. Le dollar a aussi augmenté face à la monnaie nippone, à 108,99 yens pour un dollar contre 108,63 vendredi.