outils-de-change.jpgEn fin d’échanges européens, la monnaie unique européenne poursuivait sa chute sur le marché des changes, enfonçant le seuil de 1,23 dollar et de 111 yens.

Après une chute de l’indice PMI de la zone euro, les mauvais chiffres de l’immobilier américain sont venus accentuer le rallye baissier de la paire EUR/USD.

En effet, un mouvement d’aversion au risque a été constaté cet après-midi sur le marché des devises après un recul de 32,7% des ventes de logements neufs au mois de mai outre-Atlantique. Les ventes de maisons individuelles neuves sont ainsi tombées à leur plus bas niveau depuis 1963.

Enfin, la livre sterling poursuivait toujours sa hausse face à l’euro et au dollar suite au bon accueil par les marchés du plan d’austérité britannique et suite à la publication des minutes de la BoE . En fin de séance, la devise de Sa Majesté évoluait autour de 82,20 pence pour un euro et de 1,4907 dollar.