wall_street_5.jpgVendredi, Wall Street a fini en hausse d'environ 0,57% à 10.197,19 points. Le Nasdaq a opéré une remontée de 0,97% suite à l'annonce de la reprise des activités de Google en Chine.

Le pétrole a également terminé en hausse au terme d'une séance assez volatile. Sur la semaine, le prix du baril de pétrole a augmenté de près de 4%, le Brent finissant à 75,35 dollars tandis que le contrat août sur le brut léger américain terminait à 76,06 dollars le baril.

Sur le terrain économique, la Chine a annoncé samedi que ses exportations avaient continué de croître en juin, à hauteur de 43,9%. Toutefois, la croissance des exportations chinoises en juin fut plus faible qu'en mai où elles avaient dépassé 48,5%. Les experts ont pour autant bien accueilli ces chiffres qui dépassent leurs attentes.

Par ailleurs, l'excédent commercial chinois s'est établi à 20,02 milliards de dollars en juin, soit une légère augmentation par rapport au mois de mai où l'excédent commercial avait atteint 19,52 milliards de dollars. Les importations se sont également appréciées à hauteur de 34,1% en juin en glissement annuel contre 48,3% en mai.

Enfin, le président de l'Agence allemande pour l'emploi a affirmé dimanche au quotidien régional Rheinpfalz am Sonntag qu'il est encore prématuré de parler d'une sortie de crise en Allemagne, soulignant qu'il n'y a «aucune raison de lever l'alerte » car «il y a encore de grandes incertitudes ». La veille, le président de la fédération allemande des banques avait tenu un son de cloche similaire.