drapeaux_us_et_ue.jpgVendredi, à la clôture des marchés, le dollar était en hausse face aux autres devises. La faible probabilité d'une nouvelle forte réduction du taux directeur de la Réserve Fédérale fut principalement à l'origine de cette hausse. Les investisseurs s'accordent généralement sur une baisse de 50 points de base lors de la réunion de cette semaine.

Cependant le pessimisme n'avait pas disparu puisque la monnaie japonaise s'est consolidée face au dollar et les prix des valeurs refuges, que sont les bons du Trésor, ont augmenté en raison de la crainte d'une baisse durable des actions américaines.

Les places européennes n'ont pas échappé à ce pessimisme à la suite du scandale qui a ébranlé la Société Générale, troisième banque française, et à l'incertitude quant à son avenir. De même, le dollar canadien s'est alourdi face à son voisin du sud à la suite de la publication des mauvais chiffres de l'inflation et de la consommation qui laissent prévoir une baisse des taux de la part de la Banque du Canada.

Cette semaine est chargée en actualité avec le discours sur l'Etat de l'Union, la réunion de la Fed et la publication des données sur l'emploi non agricole.