dollarpoundeuro-dice.jpg-Vendredi, les actions américaines ont fortement chuté tandis que les marchés asiatiques ont ouvert ce matin plutôt dans une atmosphère mitigée. Les marchés sont fermés au Japon pour cause de jour férié ce lundi. Suite à la publication de l’indice de confiance des consommateurs américains établi par l’Université du Michigan, les actifs à risque ont fortement été mis sous pression, poussant le S&P500 à enregistrer l’une de ses plus grosses pertes de l’année, avec une chute de 2,9%. Les marchés asiatiques sont indécis, la plupart des indices évoluant dans le rouge à l’exception des marchés chinois.

- Le FMI et l’UE se sont retirés de la table des négociations en Hongrie sur la mise à disposition au pays d’une nouvelle tranche du prêt consenti en 2008 afin d’éviter à Budapest la faillite. Ce retrait de l’UE et du FMI est un signal envoyé aux autorités afin qu’elle se tienne à un plan de rigueur très stricte. Cette nouvelle est très mauvaise pour les marchés hongrois qui sont déjà dans un mauvais état. La paire EUR/HUF a pris près de 3% depuis vendredi.

- Les bons du Trésor américain continuent leur course, effaçant presque ainsi toutes les pertes qui ont pu être enregistrées début juillet.

- Le yen est en nette progression alors que les devises à risque, notamment les devises scandinaves baissent sur le marché des changes. La paire USD/JPY continue sa descendante, testant désormais le seuil de 86 yens pour un dollar. La force actuelle du yen renforce en ce moment les spéculations d’intervention de la BoJ alors que Tokyo s’est inquiété la semaine dernière de la trop forte appréciation de la monnaie nationale. Les devises scandinaves chutent nettement, l’EUR/SEK testant le seuil de 9.50 tandis que l’EUR/NOK évolue à peine au-dessus de 8.10.

Le calendrier de la journée est peu chargé aujourd’hui donc l’aversion au risque devrait vraisemblablement continuer de se renforcer. Les comptes courants de la zone euro sont prévus aujourd’hui. Sur les marchés actions, les investisseurs garderont un œil attentif aux résultats trimestriels des géants IBM et Texan Instruments.

Le reste de la semaine sera particulièrement chargé en actualité sur les marchés financiers avec le discours de Ben Bernanke mercredi et jeudi, la divulgation des résultats des tests de résistance effectués sur les banques de la zone euro vendredi et la réunion du comité de politique monétaire de la Banque du Canada mardi. Les analystes s’attendent à ce que la banque centrale décide de relever ses taux.



Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter en un clic!