bourse-17-sep.jpg-    Les marchés asiatiques ont évolué positivement aujourd’hui suite aux chiffres meilleurs que prévu des ventes de logements neufs aux Etats-Unis, laissant entrevoir une croissance économique soutenue outre-Atlantique. L’indice MSCI a ainsi gagné près de 0.6% tandis que le Nikkei a gagné 0.2% et l’ASX 200 australien a grimpé de 0.5%.

-    Selon le département du commerce américain, les ventes de logements neufs ont augmenté de 24% de mai à juin, à un niveau annuel de 330 000. L’estimation du marché portait seulement sur un niveau de 20 000.


-    Les actions américaines ont profité de cette annonce hier, l’indice S&P500 augmentant sur la séance d’hier de 1.1%.

-    Sur le marché des changes, l’EUR/USD a grimpé au-dessus de 1.30 en raison de l’ambiance positive sur les marchés financiers. Le dollar a en général perdu du terrain face aux principales devises. Ainsi, la livre sterling a grimpé hier à un plus haut niveau depuis trois mois face au dollar suite au succès des banques britanniques aux tests de résistance. Le yen, de son côté, a chuté à un plus bas niveau depuis près de sept semaines face à l’euro alors que les marchés asiatiques évoluaient dans le vert et que les investisseurs s’attendent à une hausse des commandes de biens durables en juin aux Etats-Unis. Une éventuelle hausse pourrait faire baisser un peu plus la devise nippone sur le FX.

-    La Banque d'Israël a annoncé hier une hausse d'un quart de point de son principal taux directeur, à 1,75%, afin de contenir la très forte augmentation des prix dans l'immobilier qui ont augmenté de 21% en un an.

-    Sur le marché des matières premières, le baril de brut s’échange aux environs de 79 dollars US pour le quatrième jour consécutif.

Les nouvelles de la journée


Comme prévu par les marchés, la banque centrale indienne a décidé de relever ce matin son taux directeur d’un quart de point à 5,75% afin de lutter contre les pressions inflationnistes . Elle a également augmenté le taux reverse de 0,5 point à 4,5%. C’est la quatrième fois depuis janvier que la banque centrale indienne relève ses taux alors que le taux d’inflation des prix de gros est au-dessus de 10% depuis cinq mois.

Aujourd’hui, les indicateurs économiques sont peu nombreux. Les investisseurs se focaliseront surtout sur la confiance des consommateurs américains et sur la publication de l’enquête CaseShiller sur les prix des maisons aux Etats-Unis.



Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !