newsletter_big.jpgLa tendance de fond sur le marché des changes s'est poursuive avec un affaiblissement de plus en plus inquiétant du dollar US. Parallèlement à ce mouvement, l'euro mais aussi les principales valeurs refuge comme le franc suisse et le yen atteignent des sommets. A noter que l'or s'est considérablement affaibli, perdant près de 7.5% sur le mois de juillet. Cette tendance pourrait s'accentuer au cours du mois d'août.

Depuis le 6 juin dernier, le dollar index s'est installé confortablement dans un trend baissier. Cette semaine, la paire EUR/USD a franchi allégrement le seuil de 1.31 dollar après avoir stagné pendant un moment autour de 1.30. Le prochain objectif en vue pour les investisseurs est le seuil de 1.35. La publication du Livre Beige cette semaine et les propos tenus par le président de la Fed de Saint-Louis sur l'éventualité d'un scénario japonais pour les Etats-Unis n'ont pas rassuré les investisseurs. Le FMI, dans un récent rapport, appelle les Etats-Unis à adopter de nouvelles mesures de soutien à la croissance, ce qui pourrait être le cas d'ici quelques mois. Les indicateurs économiques attendus la semaine prochaine, notamment la hausse du taux de chômage en juillet, devraient certainement convaincre la Fed et la Maison Blanche de la nécessité d'agir.

La baisse du dollar américain profite sensiblement au franc suisse et au yen. Cependant, dans les deux cas, l'incertitude demeure concernant l'attitude des autorités. Le Japon n'a pas caché que le niveau actuel du yen ne le satisfait pas du tout, ce qui ouvre à nouveau la porte à une intervention de la BoJ. En Suisse, le scénario est presque le même à la différence près que la BNS n'est pas en mesure d'intervenir pour le moment après les errements des mois précédents. La paire CHF/USD devrait donc continuer de grimper la semaine prochaine.

Les dollars des antipodes sont pénalisés en ce moment par l'abandon relatif du carry trade et les inquiétudes pesant sur la croissance économique internationale. En dépit de la hausse des taux de la banque centrale néo-zélandaise, les paires EUR/NZD et USD/NZD ont plutôt réalisé des contre-performances cette semaine. Le dollar australien devrait être pénalisé la semaine prochaine par le statu quo de la RBA, bien que l'économie australienne soit en meilleure santé que l'économie des Etats-Unis.

Forex.fr déconseille en ce moment d'investir trop sur les devises émergentes. Plusieurs analystes s'attendent à une stagnation voire à une baisse de ces devises dans les mois à venir en raison de facteurs internes et externes. Reuters s'attend à une chute du real brésilien du fait du ralentissement de la croissance économique au Brésil tandis que les investisseurs russes prédisent un mois d'août plutôt calme pour le rouble qui devrait profiter de manière limitée de l'appréciation des prix du pétrole. A noter toutefois que le rand sud-africain a réalisé une bonne performance cette semaine face à l'USD en atteignant des niveaux de résistance historiques. Cette hausse du rand devrait donc se poursuivre pour le moment.


Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !