aussie.jpgBon début de semaine pour l'aussie et la bourse australienne. En effet, selon une étude réalisée conjointement par l'Australian Industry Group et PriceWatherhouseCoopers, le secteur manufacturier australien est en expansion, confirmant le dynamisme de l'économie australienne. L'indice PMI du secteur manufacturier est ainsi passé de 52.9 à 54.4 en juillet. De plus, une étude réalisée par the Melbourne Institute et TD Securities a révélé aujourd'hui que l'IPC dans le pays a considérablement diminué en juillet par rapport à juin. L'inflation aurait atteint 2.8% sur un an en juillet contre 3.6% en juin.

Les bonnes nouvelles sur le front économique se sont immédiatement répercutées sur le dollar australien qui est clairement dans un trend haussier. Depuis l'ouverture des marchés européens, la paire AUD/JPY a ainsi gagné 30 pips, se tradant autour de 78.51. La prochaine résistance est établie pour la paire à 78.67 et pourrait être franchie dans la journée.

Face à l'USD, l'AUD se trade en ce moment à un plus haut niveau depuis près de trois mois, à 0.9137 contre 0.9052 vendredi à la clôture des marchés. Le prochain niveau pour la paire AUD/USD est 0.933.

Toujours en Océanie, le kiwi a ouvert les échanges cette semaine en hausse face à l'USD après avoir accumulé au cours du mois de juillet les gains les plus importants depuis mai 2009 face au billet vert.  La devise néo-zélandaise a gagné sur le mois précédent près de 400 pips, terminant aux alentours de 0.7254. Depuis l'ouverture des marchés cette semaine, la devise n'a gagné que 5 pips, mais le trend haussier devrait se poursuivre sur la paire NZD/USD qui pourrait tester prochainement le seuil de résistance de 0.7270.

En revanche, la devise néo-zélandaise reculait face au yen en raison du renforcement de la monnaie nippone, notamment en raison des bons résultats trimestriels annoncés aujourd'hui par les entreprises nationales.  Cette tendance devrait se poursuivre. Les prochains supports sont à 63.92 et 62.77 concernant la paire NZD/JPY.

Par ailleurs, une certaine incertitude règne concernant la paire USD/CHF. La paire est plutôt stable après une chute accentuée au cours de la semaine dernière qui l'a conduit au niveau de 1.3360. A ce stade, il ne faut pas exclure une poursuite du trend baissier vers la zone de 1.0100 bien qu'une analyse au jour le jour plaide plutôt en faveur d'une correction.

Enfin, alors que les projets de monnaie unique se multiplient aux quatre coins du monde, le président de la Banque Nationale Biélorusse, Petre Prokopovitch, s'est exprimé lors d'une conférence de presse à Minsk peu favorable à l'introduction d'une monnaie unique en Biélorussie, en Russie et au Kazakhstan. Ces trois pays sont très proches et envisagent la formation d'une union douanière qui pourrait aboutir à l'introduction d'une monnaie unique, comme ce fut le cas dans l'espace UE. Cependant, un frein réel à l'introduction d'une monnaie unique, qui pourrait être le rouble, est à l'heure actuelle le fait que cette devise ne constitue en rien une monnaie de réserve. Moscou, comme l'a rappelé le président de la banque centrale, n'a rien fait afin de renforcer le rouble, en dépit de sa prétention à élever la devise au même rang que le dollar US.



Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !