bull-of-financial-market.jpg-    L'indice S&P 500 a fini à un plus haut niveau depuis deux mois et demi suite aux bons résultats du secteur bancaire
-    Les matières premières ont connu une nette hausse hier en raison du retour de la confiance
-    L'appétit au risque a poussé la paire EUR/USD à ses plus hauts niveaux depuis le début du mois de mai


Les marchés actions ont fini en nette progression hier suite aux bons résultats du secteur bancaire, avec notamment le chiffre d'affaires affiché par BNP Paribas ou HSBC. Ces bons résultats se sont ajoutés aux propos confiants de Ben Bernanke après la publication d'un indicateur ISM moins mauvais que prévu. De plus, ce retour momentanée de la confiance a permis de passer au second plan la réduction drastique de la croissance de l'industrie manufacturière en Chine, sans que cela n'affecte directement les devises les plus exposées, comme l'AUD.

Le retour de la confiance est fragile mais il s'est largement répandu sur tous les marchés financiers, marchés des matières premières compris. Ainsi, à New York, le baril de brut a gagné plus de 3% hier sur la séance. De même, la monnaie unique européenne a engrangé les performances hier, aussi bien face à l'USD que face au CHF. L'EUR/USD a dépassé le seuil de 1.32 puis a légèrement reculé du fait de prises de bénéfice. Face au franc suisse, l'euro a enregistré une très bonne performance. Maintenant, une phase de consolidation se présente pour la paire EUR/CHF.

Dans la foulée, les devises scandinaves ont également profité de l'appétit au risque pour progresser hier. Le NOK a notamment capitalisé sur la hausse des prix du pétrole.

Les nouvelles de la journée

La banque centrale australienne a décidé, comme prévu, de maintenir son principal taux directeur inchangé ce qui a un peu réduit l'enthousiasme des marchés financiers asiatiques. Cependant, les bourses devraient encore évoluer dans le vert aujourd'hui. Les marchés financiers devraient être essentiellement marqués par la publication des résultats trimestriels des entreprises et aussi par quelques données macroéconomiques provenant de la zone euro. Parmi celles-ci, la décision de politique monétaire de la banque centrale danoise qui devrait se conclure sur le maintien des taux à leur niveau actuel. La banque centrale danoise est réputée pour suivre le mouvement insufflé par la BCE .

Au niveau du marché FX, l'USD/CHF reprend quelques couleurs mais il est peu probable que le dollar gagne beaucoup de terrain au cours de la séance. Des opportunités de vente se présentent cependant pour l'USD/JPY si la paire atteint les niveaux de 86.80/87.00 en dépit des propos tenus hier par le Ministre des Finances japonais. Enfin, les investisseurs s'attendent à ce que la paire EUR/USD teste prochainement le seuil de 1.33.



Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !