day_trader.jpg-    Mauvaise tenue des actions suite à la publication d'indicateurs macroéconomiques américains moins bons que prévu.

-    L'USD poursuit son affaiblissement face à l'EUR et au JPY. Le yen a atteint un plus haut depuis près de huit mois face au dollar, ravivant les craintes d'une intervention de la BoJ .

-    Le principal indicateur aujourd'hui attendu par les investisseurs est l'ISM non manufacturier pour les Etats-Unis qui est attendu en léger déclin.

Les données économiques publiées hier aux Etats-Unis concernant les ventes de maisons, les commandes à l'industrie et les dépenses des ménages ont considérablement pesé sur le dynamisme des marchés financiers, laissant entrevoir une période sombre pour l'économie américaine. Les principaux indices boursiers américains ont par conséquent chuté, de 0.5% pour le S&P 500 et de 0.3% pour le Dow Jones.

Les marchés asiatiques ont chuté aujourd'hui dans la foulée de Wall Street avec une chute de plus de 2% du Nikkei ce matin tandis que la plupart des autres indices boursiers asiatiques évoluaient en baisse de 0.2% à 1%. Les industries exportatrices asiatiques sont directement visées par un ralentissement de la croissance économique américaine.

Sur le marché FX, le dollar a poursuivi son affaiblissement. L'euro est resté ancré au-dessus de 1.32 tandis que le yen restait en-dessous du niveau de 86 yens pour un dollar. L'aversion au risque a eu également un impact léger sur le cours des monnaies scandinaves face à l'euro. Ainsi, la paire EUR/NOK évoluait ce matin toujours en dessous de 7.90 tandis que l'EUR/SEK est échangé à 9.38.

A noter que le real brésilien s'est affaibli hier face à l'USD après avoir atteint un plus haut niveau depuis des mois lundi. Les spéculations autour d'une intervention agressive de la banque centrale brésilienne afin de soutenir le dollar américain ont conduit à un affaiblissement du real qui a clôturé hier à 1.7587 BRL contre 1.7500 BRL lundi.

Les nouvelles de la journée

L'attention des investisseurs portera évidemment sur la suite de la publication des résultats trimestriels des entreprises mais aussi sur la diffusion de l'indice PMI service. Depuis plusieurs semaines, les investisseurs s'inquiètent fortement d'un ralentissement de l'économie américaine. Par conséquent, les données économiques provenant des Etats-Unis sont scrutées à la loupe par les investisseurs. Aujourd'hui, nous pensons que l'ISM non manufacturier devrait afficher un déclin à 53.1. Bien que cette baisse ne soit pas désastreuse, elle va toutefois constituer un signal de vente du dollar. A noter également la publication du rapport ADP qui devrait fournir quelques indications concernant les chiffres de l'emploi vendredi.




Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !