dollar_nzd.jpgLes mauvaises nouvelle s'accumulent pour le NZD.

Comme nous l'avions prévu, les investisseurs devraient continuer de se détourner dans les semaines à venir de la devise néo-zélandaise en raison des inquiétudes sur l'économie. Ce désaveu du NZD devrait certainement favoriser l'AUD et le CAD.

Aujourd'hui, les spéculations autour d'un prochain relèvement des taux par la banque centrale nationale en septembre se sont terminées. En effet, un tel scénario semble désormais probable au regard de la hausse plus lente que prévu des prix de l'immobilier.


Selon les statistiques publiées ce matin, les prix de l'immobilier ont seulement augmenté de 4,1% par rapport à l'année précédente.

La devise a directement répercuté cette annonce en chutant au début des échanges face à l'USD à 0,7313 contre 0,7336 à l'ouverture de la séance asiatique.