dollar_australien_2.jpgFaible baisse du dollar australien dans les échanges asiatiques ce matin alors que les investisseurs ont reçu le message de la Fed sans réelle agitation. Les traders interrogés sur les marchés ont fait part de leur réalisme, affirmant qu'ils s'attendaient dans leur large majorité à une telle réaction de la banque centrale américaine.

En fait, le dollar australien a été influencé aujourd'hui essentiellement par la publication de très nombreux indicateurs macroéconomiques chinois qui ont éclipsé le rebond du sentiment de confiance des consommateurs australiens en août.


L'affaiblissement du dollar était parfaitement prévisible aujourd'hui. Cet affaiblissement devrait se poursuivre pendant la séance européenne, l'AUD testant les supports de 0.9060 puis de 0.9000 face à l'USD. A la fin de la séance asiatique, l'AUD s'affichait à 0.9076 contre 0.9115 la veille au soir.

Cette baisse de la paire AUD/USD est considérée comme un ajustement dans une phase haussière. Globalement, les données macroéconomiques publiées depuis le mois de juin en Chine confortent la hausse du dollar australien. En effet, la bulle immobilière commence à être maîtrisée par Pékin tandis que ses performances économiques sont encore meilleures que les années précédentes ce qui devrait favoriser l'AUD. Le seul point noir reste le contrôle de l'inflation qui s'avère assez difficile.

La séance de demain devrait vraisemblablement favoriser un rebond de l'AUD sur le marché des changes à la faveur de la publication des chiffres du chômage pour le mois de juillet. Les économistes s'attendent, dans leur ensemble, à 20 000 créations d'emplois, plaçant le taux de chômage à 5.1%.

Une amélioration plus significative du marché de l'emploi, qui pousserait le chômage en-dessous de 5%, ce qui équivaut au plein-emploi, pourrait favoriser rapidement une hausse des taux de la part de la Banque de Réserve Australienne, celle-ci pouvant se focaliser davantage sur la lutte contre l'inflation. Cependant, un tel scénario, qui aurait pour effet un fort rebond de l'AUD, est exclu pour le moment selon la rédaction de forex.fr.


Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !