chomage_zoom.jpgEn Grande Bretagne, le marché de l’emploi semble connaître une embellie. En effet, selon l’Office national des statistiques, le taux de chômage s’est stabilisé à 7,8%, soit la plus forte baisse du nombre de chômeurs depuis trois ans sur les trois mois achevés en juin.

Sur le marché des matières premières, beaucoup d’évolutions. La hausse du prix des céréales et notamment du blé commence à se faire ressentir, surtout en Russie où le prix du pain a grimpé en flèche ces derniers jours. La miche de pain de 380 gr a connu une hausse de 20% sur les derniers jours à Moscou, passant de 15 roubles à 18 roubles. La vague de sécheresse a détruit plus de 20% des surfaces cultivées du pays, faisant craindre des retombées importantes sur la croissance économique du pays.

Enfin, l’agence américaine d’information sur l’énergie a relevé hier sa prévision de croissance de la demande pétrolière mondiale pour cette année et pour 2011, considérant que les marchés émergents devraient pousser à la hausse la demande et ainsi compenser la baisse de la demande aux Etats-Unis. A noter que les prévisions de l’agence américaine d’information sur l’énergie sont généralement plus pessimistes que celle de l’AIE et plus optimistes que celles de l’Opep.