taiwanPetits signes d’amélioration de la croissance économique.

Le gouvernement taïwanais a révisé hier sa prévision de croissance économique pour l’année 2010. Après un deuxième trimestre meilleur que prévu, le gouvernement s’attend à ce que le ralentissement de la croissance économique au deuxième semestre soit moins accentué qu’initialement pronostiqué. Ainsi, le gouvernement ambitionne désormais une croissance en données brutes de 8,24% contre seulement 6,14% précédemment.

Mouvement similaire en Allemagne puisque la Bundesbank a relevé ses prévisions à 3% suite à l’excellent deuxième trimestre de l’économie allemande. Par ailleurs, les prix à la production ont augmenté plus qu’attendu à juillet, à 0,5% par rapport à juin contre une hausse prévue en moyenne de 0,1%. En rythme annuel, cela porte la hausse des prix à la production à 3,7%.

Enfin, alors que la tension monte au sujet de la capacité de la Grèce à faire face à son plan d’austérité, Bruxelles a mis hier la pression sur les pays de la zone euro, les exhortant à verser la deuxième tranche du prêt consenti à la Grèce. Un porte-parole de la Commission a affirmé que le déblocage des fonds est imminent. Cette annonce devrait un peu apaiser les marchés financiers.