standardandPoors1-    La crainte d'une nouvelle récession continue de peser sur les marchés financiers

-    Les marchés actions américains ont continué leur chute, peu de mouvements en Asie depuis hier

-    Le JPY a chuté de son plus haut de quinze ans face au dollar en raison de spéculations autour d'une intervention de la BoJ

-    Standard & Poor's a baissé la note souveraine de l'Irlande à AA-

De nouvelles inquiétudes concernant la croissance économique mondiale et particulièrement l'état de l'économie américaine ont fait plonger les bourses mondiales hier une fois la publication des ventes de maisons outre-Atlantique qui ont chuté de près de 27% sur un mois en juillet dernier. Le marché immobilier américain semble ainsi de nouveau plongé dans la crise. Seule bonne nouvelle pour les investisseurs mondiaux : la hausse de 23.5% en juillet dernier des exportations japonaises contre un consensus à 21.8%.

Dans l'ensemble, l'inquiétude demeure c'est pourquoi les marchés financiers ont évolué dans le rouge hier avec une chute de 1.5% de l'indice S&P 500. Dans les échanges asiatiques ce matin, les principaux indices évoluent également dans le rouge, le Nikkei chutant à l'heure où nous écrivons de 1.4% tandis que le Hang Seng limitait les pertes à 0.3%.

Sur le marché Forex, le JPY s'est légèrement affaibli hier après avoir atteint un plus haut depuis près de quinze ans face au dollar américain, à 83.60. Les spéculations autour d'une intervention de la BoJ afin de freiner l'appréciation du yen ont repris de plus suite aux propos du ministre des Finances, Noda. Ce dernier a affirmé que son gouvernement «prendra les mesures appropriées lorsque ce sera nécessaire. Suite à ces commentaires, la paire USD/JPY s'échangeait à 84.41.

Par ailleurs, l'agence de notation financière Standard & Poor's a dégradé la note souveraine de l'Irlande à long terme, la faisant passer de AA à AA-, gardant une perspective négative. L'euro s'est légèrement affaibli suite à cette annonce mais a depuis repris du terrain, regagnant ses pertes dans les échanges asiatiques. En ce début de matinée, l'EUR/USD s'échange à 1.265.

Les nouvelles de la journée

L'attention se portera une nouvelle fois sur l'Allemagne au lendemain de la confirmation de la croissance extraordinaire du pays au deuxième trimestre. L'indice Ifo est attendu avec impatience par les investisseurs du marché des changes. Notre rédaction considère que l'indice pourrait afficher une légère baisse ce qui devrait peser sur le moral des investisseurs. Après les mauvais chiffres de l'immobilier américain, un nouvel indicateur est attendu aujourd'hui, confirmant certainement la tendance esquissée par les ventes de maisons. Il s'agit des prix des maisons américaines établis par le FHFA.

Bien que l'aversion pour le risque continue de dominer les échanges monétaires, la pression devrait rester forte aujourd'hui sur le yen. Nous nous attendons, au regard de l'analyse technique, à un support à 83.51 et à un niveau de résistance à 84.72.