aud2- Le Premier minitre chinois Wen Jiabao durcit son discours sur le yuan devant les européens

- Les marchés actions évoluent dans le calme dans l'attente des chiffres de l'emploi américain

- La paire EUR/USD continue son ascension

- L'AUD s'approche de la parité après de très bons chiffres du chômage en Australie

- Journée chargée sur le marché des changes avec les réunions de la BoE et de la BCE

Hier, à Bruxelles, le Premier ministre chinois a considérablement durcit son discours concernant le taux de change du yuan devant les responsables européens. Il a mis en garde les européens, soulignant qu'ils ne doivent pas rejoindre Washington dans sa volonté d'accentuer la pression sur Pékin. Il a affirmé qu'une réévaluation du yuan comprise entre 20 et 40% aurait des effets catastrophiques pour la Chine et le reste du monde, créant un chômage de masse en Chine et poussant à l'agitation sociale. La Chine est de plus en plus énervée concernant les demandes des occidentaux. Au cours des trois derniers mois, le taux de change du yuan s'est apprécié de 2.5%, bien loin des exigences américaines.

Les marchés actions américains ont peu évolué hier, le S&P 500 affichant une légère baisse de 0.1%, alors que les investisseurs attendent avec impatience les résultats de l'emploi au Etats-Unis. La saison des résultats d'entreprises débute également, avec le géant de l'aluminium Alcoa dès ce soir à la clôture des marchés. Paris et le Footsie étaient stables à l'ouverture des échanges européens aujourd'hui alors que le Dax allemand affichait une légère hausse.

Sur le marché des devises, l'actualité est assez dense avec la poursuite de la hausse de l'EUR/USD qui a atteint son plus haut niveau depuis neuf mois, à quelques pips du seuil pyschologique de 1.40. La paire USD/JPY continue de s'affaiblir, soulignant les limites de l'intervention de la BoJ, se rapprochant de 82.8 yens la nuit dernière. L'EUR/GBP s'affiche en très nette hausse aujourd'hui alors que les investisseurs s'attendent à ce que la BoE annonce de nouvelles mesures d'assouplissement aujourd'hui. Suite à la très bonne surprise des chiffres de l'emploi en Australie au mois de septembre, l'AUD s'est rapproché ce matin de la parité avec le billet vert, évoluant autour de 0.9845. Les devises scandinaves ont en revanche peu évolué dans les échanges asiatiques, l'EUR/SEK affichant une lègre progression à l'inverse de l'EUR/NOK.

Dans la perspective d'une adhésion à l'euro, la Pologne a aussi annoncé que son déficit se situera en-dessous de 3% dès 2013, soit un an après le délai fixé par Bruxelles.

Les nouvelles de la journée


Séance plutôt chargée avec les réunions de la BCE et de la Banque d'Angleterre. Sans surprise, la BoE devrait annoncer quelques mesures d'assouplissement supplémentaires mais rien de très surprenant n'est attendu. Des taux plus faibles et une baisse de la livre sterling sont à prévoir puisque tous les membres du Shadow Monetary Policy Committee semble s'accorder sur la nécessité d'entrer dans un second cycle d'assouplissement.

Par ailleurs, au niveau des données économiques, une attention particulière se portera sur la production industrielle allemande qui devrait rassurer les marchés. Enfin, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage devraient être en droite ligne avec les chiffres du consensus.