drapeau-sri-lankaSelon le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, la Grèce va devoir prendre de nouvelles mesures d'austérité budgétaire afin de tenir les objectifs pour 2011.

Par ailleurs, en marge d'un sommet tripartite entre la Russie, la France et l'Allemagne, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ont convenu de « sanctions plus automatiques » en cas de situation de déficit public excessif.

Aux Etats-Unis, un nouveau cycle d'assouplissement quantitatif se précise. Dennis Lockhart s'est ainsi prononcé en faveur d'une nouvelle injection de liquidités lors d'un discours à Savannah.

Alors que les Etats-Unis et l'Europe peinent à remonter la pente, l'Asie connait une croissance vigoureuse. Ainsi, la Banque Mondiale a décidé hier de relever les perspectives de croissance économique pour l'Asie de l'Est pour l'année 2010, faisant passer les projections de 8.7% à 8.9%. Ces perspectives concernent notamment la Chine et l'Indonésie mais pas l'Inde et le Japon selon la Banque Mondiale.

Enfin, la banque centrale du Sri Lanka a décidé de laisser son principal taux directeur inchangé hier, à 7.25% pour le taux de rachat. Au mois d'août, l'institution avait décidé de baisser de 50 points de base le taux de rachat reverse. Ce statu quo a dû être décidé en raison de la hausse de l'inflation qui a grimpé à 5.8% en septembre dernier.