gouverneur_de_la_banque_dangleterre.jpgComme il fallait s'y attendre, l'annonce d'une prévision d'inflation pouvant s'établir d'ici l'horizon de la fin de l'année à 4% outre manche a eu pour effet de faire chuter la livre sterling à son plus bas niveau face à la devise américaine sur le marché des changes hier. Cependant, la livre sterling s'est ressaisie aujourd'hui en progressant face au dollar, à 1,9469 dollar pour une livre, mais restait toujours en baisse face à la monnaie unique européenne. Une telle augmentation des prix outre manche pourrait, d'après les analystes, retarder la baisse des taux d'intérêt.

Par ailleurs, une progression plus faible que prévu de l'indice de l'inflation à la consommation aux Etats-Unis pour le mois d'avril a eu un double impact sur le marché des changes. D'une part, cette annonce a eu pour effet de faire gagner du terrain au dollar sur le yen. Cependant, le yen a ouvert la journée d'aujourd'hui en hausse face à la devise américaine ce qui laisse supposer que l'impact d'une telle annonce ne soit qu'éphémère.

Enfin, l'euro a marqué en ce jeudi matin une hausse face au dollar sur le marché des changes. Cette hausse de l'euro est à mettre en perspective avec la publication des chiffres de l'inflation dans la zone euro pour le mois d'avril. En effet, l'inflation a ralenti le mois dernier, à 3,3% contre 3,6% le mois précédent. Pour autant, l'inflation reste toujours à des niveaux beaucoup trop élevés dans la zone euro ce qui ne devrait pas inciter la BCE à modifier sa position face aux taux d'intérêt. En revanche,  les analystes s'accordent toujours pour ce que la Fed décide une pause prochainement.