blue_money.jpgEn ce lundi matin, l'euro s'affiche en baisse légère face au dollar et au yen sur le marché des changes alors que le marché connaît peu de mouvements, étant dans l'attente de la publication de plusieurs indicateurs macroéconomiques dans la zone euro et outre-atlantique.

Les traders attendent en particulier l'indice des prix à la production aux Etats-Unis pour le mois d'avril qui seront accessibles demain. Si ces derniers enregistrent une hausse, il faudra s'attendre à ce que la Réserve Fédérale change de stratégie en matière de politique monétaire, délaissant la baisse des taux afin de se préoccuper un peu plus de l'inflation. Cette possibilité est déjà évoquée depuis plusieurs semaines mais ces chiffres devraient éclaircir encore davantage la situation.

Par ailleurs, l'Islande, dont nous avions déjà parlé dans un article précédent, vient de faire l'objet d'un plan de sauvetage de la part de ses voisins scandinaves alors que l'île était au bord de la noyade à cause de la crise des subprimes. Les banques centrales de Suède, du Danemark et de Norvège ont annoncé avoir conclu un accord avec la banque centrale islandaise qui permettra de lui prêter jusqu'à un milliard et demi d'euros en cas de besoin. Afin de pallier l'instabilité économique et financière que l'Islande a connu depuis ces dernières années, certaines voix commencent à s'élever parmi la classe politique en faveur d'une entrée du pays dans l'Union Européenne et la zone euro mais le débat n'est qu'amorcé.