inflation_au_plus_haut.jpgAprès une réunion de deux jours, la Banque du Japon vient d'annoncer, ce matin, qu'elle maintenait son principal taux directeur inchangé. Cette décision était largement attendue par le marché des changes ce qui explique qu'il n'y ait pas eu de mouvements précipités en direction du yen. La monnaie unique européenne a simplement enregistré une légère hausse face au yen ce matin, à 162,28 yens contre 161,76 yens la veille. De son côté, le dollar a en revanche perdu du terrain face à la devise japonaise.

Le Japon, qui est paralysé par une crise politique depuis les dernières législatives, a enregistré pour le premier trimestre 2008 une croissance du PIB bien meilleure que prévu, s'établissant à 0,8%, soit un rythme de 3,3% sur 2008. Cette bonne nouvelle avait eu pour effet d'apprécier en fin de semaine le yen face au dollar sur le Forex.

En ce qui concerne la paire euro/dollar, elle est évidemment largement influencée par la publication de statistiques importantes cette semaine. L'euro affichait en milieu d'après midi une hausse face à la devise américaine à la faveur de la publication des prix à la production aux Etats-Unis pour le mois d'avril. Les prix n'ont progressé que de 0,2% par rapport au mois de mars, soit nettement moins que les prévisions. Cet indicateur n'a pour autant pas ému le marché des changes car il ne fait que confirmer un tassement de l'inflation.

Enfin, en dépit des données mitigées de l'indice de l'institut ZEW, la progression de la monnaie unique européenne n'a pas été entamée. Il faudra néanmoins attendre demain, lors de la publication du baromètre de confiance Ifo, pour avoir une idée plus précise de la situation économique dans la zone euro.