397814Euros-Billets-1-2Plusieurs médias - dont LeMonde.fr ou encore CNN - se sont amusés à estimer ce que représente le montant de l'aide à la Grèce par le FESF, soit 780 milliards d'euros.

L'aide à la Grèce, c'est:

- 52 fois le montant total des bonus touchés par les traders de Wall Street en 2010 (15 milliards d'euros)

- Plus de 43 fois le déficit total de la sécurité sociale en France (18 milliards d'euros)

- 15 fois le chiffre d'affaires d'Apple (57 milliards d'euros)

- 3.9 fois le montant total envisagé pour la recapitalisation des banques européennes ( 200 milliards d'euros)

- Environ 2.5 fois la valeur nette des 10 premières fortunes mondiales en 2010 (301 milliards d'euros)

- Quasiment le montant de la valeur de l'industrie pharmaceutique mondiale en 2010 (651 milliards d'euros)


Des chiffres qui font évidemment réfléchir sur les priorités des politiques. Ainsi, le déficit de la sécurité sociale française ne représente au final qu'environ 1/8ème de ce que Paris s'est engagé à verser à la Grèce dans le cadre du FESF, soit 158 milliards d'euros.

De quoi relativiser...