british_pound1.jpgLa situation économique au Royaume Uni, qui met d'ailleurs en difficulté le premier ministre Gordon Brown, ne semble guère s'améliorer. Au contraire, les investisseurs semblent avoir clairement perdu confiance dans la capacité de l'économie britannique à surmonter la crise après s'être habitué à plus de huit ans de croissance continue sous les mandats de Tony Blair.

La livre sterling, qui souffre de cette perte de confiance sur le marché des changes, continue sa baisse. Hier, la livre sterling se négociait autour de 1,9655 dollar, soit en baisse par rapport à son niveau de vendredi. Cette baisse était principalement attribuable à une rumeur laissant entendre qu'une banque de crédit immobilier britannique pourrait publier une alerte sur résultat. Cette rumeur, soulignant un climat d'incertitude et d'inquiétude, poursuit son effet car la livre sterling est toujours en baisse face à la monnaie unique européenne aujourd'hui, en s'établissant à 79,38 pence pour un euro sur le Forex. En revanche, la devise britannique s'affiche en légère hausse face au dollar.

Par ailleurs, l'euro s'inscrit en hausse face au dollar alors que la devise américaine a enregistré une légère hausse hier en raison de la publication de l'indice ISM d'activité industrielle aux Etats-Unis.

A l'heure actuelle, la monnaie unique européenne remonte au dessus d'1,56 dollar sous l'effet de la publication de la deuxième estimation du PIB de la zone euro pour le premier trimestre. En effet, la croissance dans la zone euro a été un peu plus robuste que prévu ce qui a également fait remonter l'euro face au yen comparé à hier.

Concernant le dollar, il faudra être attentif cet après midi à la publication du chiffre des commandes aux entreprises en avril et au discours prononcé par Ben Bernanke lors d'une conférence à Barcelone.