1319703471 australian-dollarLa paire AUD/USD a fini la session européenne incertaine, sans réelle tendance, à l'image de ce qui s'est passé pendant toute la séance du jour. La révision à la baisse de la croissance du PIB américain au troisième trimestre, à 2%, n'a eu presque aucun impact sur la paire, scénario identique à ce qui s'est passé aussi avec la paire CAD/USD. En dépit de cette pause passagère, notre vision est toujours baissière pour la paire.
 

Vision à moyen terme pour l'AUD/USD
 

En effet, techniquement, le support aux alentours des 0.9920 marquant le retracement de Fibonnaci à 61.8% de la vague 0.9387 – 1.0752 n’a pas eu hier l’effet escompté, puisque le dollar australien a marqué un plus bas proche de 0.9800 à exactement 0.9808. Ce scénario nous suggère donc la fin du rebond parti de 0.9387 et la continuation du trend baissier à moyen terme de la paire vers la prochaine résistance à 0.9620.
Cette approche technique est aussi confirmée par les fondamentaux puisque les indicateurs sont dans l'ensemble dans le rouge. Le chef économiste de la banque UBS, Paul Donovan, a d'ailleurs parfaitement résumé la situation hier en affirmant que la récession n'est pas une option mais l'unique alternative à la dépression économique. Rien d'optimiste en somme.
 

Vers un rebond à long terme pour l'AUD/USD
 

Comme indiqué dans l’analyse d’hier, le potentiel baissier du dollar australien reste tout de même limité, les fondamentaux économiques du pays étant sains. Le pays reste même un exemple pour d'autres. Jean-Marc Daniel, chroniqueur sur BFM Business l’a rappelé hier matin lors de sa chronique. En effet, dès 1986 lorsque les agences de notation ont dégradé la note du pays de AAA à AA+, le ministre des finances de l’époque, Paul Quiting, a su prendre les mesures adéquates et remettre le pays dans le droit chemin en peu de temps. Des mesures qui pourraient inspirer les gouvernements européens et américain de nos jours.
 
Preuve de la confiance dans l'économie du pays, la Chine a annoncé aujourd'hui, notons-le, pour 1.7 milliard de dollar américain d'achats dans des secteurs clés de l’économie australienne afin de relancer la croissance du pays.
 

Les indicateurs à ne pas rater
 

Demain, plusieurs statistiques importantes sont attendues et notamment l'indice chinois PMI manufacturier HSBC Flash qui sera crucial. Il est attendu en léger recul après avoir atteint 51 précédemment, ce qui pourrait accentuer la baisse de l'AUD. A noter enfin ainsi que deux annonces américains à 14h30 et 15h55, respectivement les commandes de biens durables et l'indice de confiance de l'Université du Michigan, indicateurs qui sont attendus en baisse mais qui pourraient avoir un impact limité sur le marché Forex.

 
Adrien Hue