inflation_au_plus_haut.jpgSelon le compte rendu officiel, les membres du G8 n'ont pas abordé la question des taux de change lors du sommet. Ils se sont seulement bornés à répéter à l'unisson qu'ils étaient tous en faveur d'un dollar fort.

Cependant, comme vous avez pu le lire dans la newsletter, les ministres des finances, notamment Christine Lagarde, ont été nettement plus clairs en marge de la réunion. D'ailleurs, sous l'effet des propos de Christine Lagarde, le dollar avait vendredi fait un très conséquent bond face à la monnaie unique européenne et atteint un de ses meilleurs niveau par rapport à de nombreuses devises du marché des changes depuis 2005.


Pour autant, bien que le dollar se maintienne toujours en raison de la persistance des spéculations concernant une très probable hausse des taux du côté de la Fed, il connaît une baisse légère face à l'euro.

Les ministres des finances avaient vu juste en s'inquiétant de l'inflation à quelques heures d'annonces concernant l'inflation dans la zone euro. En raison d'une inflation qui a atteint un nouveau record historique depuis le lancement de la monnaie unique européenne, l'euro a connu une nouvelle hausse en ce lundi.

Etant donné que l'inflation s'établit pour le mois de mai à 3,7%, il ne fait pas le moindre doute pour les cambistes que la BCE va relever ses taux, probablement afin d'atteindre 4,25%, lors de sa prochaine réunion.

Que ce soit aux Etats-Unis ou dans la zone euro, l'inflation est la priorité des autorités monétaires. Ce n'est pas une nouvelle concernant la BCE mais ça en constitue une concernant la Fed.