22529171Fin d'année oblige, toutes les institutions financières publient leurs pronostics pour l'année prochaine. Dans une récente note de recherche intitulée "Global Top Picks 2012", la banque Barclays a dressé la liste de 140 actions mondiales qui devraient connaître une année 2012 meilleure que 2011. Parmi ces actions, 59 sont américaines dont la célèbre firme d'habillement Abercrombie and Fitch.
 
Aux côtés de Nike, de Las Vegas Sands ou encore d'Apple, la célèbre marque au logo en forme d'élan pourrait connaître un renouveau l'année prochaine après une année plutôt sombre. Il y a un peu plus de six mois, le groupe n'avait pas caché ses inquiétudes, déclarant dans un communiqué, à la veille de la saison cruciale des ventes liées à la rentrée scolaire, qu'il "entre dans une période de grande incertitude".
Pour autant, la stratégie commerciale du groupe a semblé, jusque-là, payante et son implantation en Europe plus que réussie avec l'ouverture cette année de deux nouveaux flagships, l'un à Paris sur les Champs-Elysées au printemps, et un plus récemment, il y a quelques semaines, à Bruxelles.
 
Si en août dernier, l'action Abercrombie and Fitch pouvait être appréhendée comme le "symbole d'une nouvelle ère d'incertitude boursière", elle pourrait au cours de l'année prochaine symboliser la bonne tenue de la croissance américaine, en pleine crise. Profitant du maintien attendu de la consommation aux Etats-Unis en 2012, le groupe possède de nombreux atouts pour accroître ses bénéfices, en fermant notamment certains magasins aux Etats-Unis afin de se concentrer sur son expansion internationale, en réduisant les coûts d'approvisionnement et en améliorant ses marges via une meilleure gestion de l'espace de ses magasins. Surtout, la marque risque de compter beaucoup sur l'image de ses modèles masculins torses nus pour continuer de se différentier face à ses concurrents directs.
 
Ces atouts font, pour Barclays, de l'action Abercrombie and Fitch une valeur sûre pour 2012, à acheter. Selon les experts de la banques, le potentiel de hausse de l'action à New York est de 32.8% sur l'année, soit un passage d'environ 48 dollars l'action (fin décembre 2011) à environ 63.74 dollars l'action si les prévisions de Barclays se vérifient. Un gain de près de 16 dollars par action.