automated-forex-tradingEn l’absence d’importantes nouvelles économiques hier le cours EURUSD est resté entre 1.268 et 1.23.
La BCE a racheté pour 3.766 milliards d’euros d’obligations, soit, un total de 217 milliards d’euros. Du coup, la Bourse de Paris est repassée au dessous des 3.200 (+1%). La France a levé 8.59 milliards de Bons du Trésor (Taux fixe et intérêt précomptes) mais le véritable test aura lieu jeudi avec une émission long terme entre 7.5 et 9.5 M d’euros.
 

Analyse fondamentale EURUSD:
 

La semaine sera mouvementée pour la zone euro. Tout d’abord, la note du FESF a mécaniquement été dégradée à AA+ par S&P tandis que A.Merkel était restée ferme à propos d’un renforcement de la garantie du fonds la semaine dernière. La capacité de prêt de la FESF est actuellement de 250 M d’euros, soit une somme insuffisante pour sauver l'Italie en cas de détérioration de sa situation.
 
Une autre agence de notation, Moody’s, évalue en ce moment la note française et celles des autres Etats de la zone euro et les actualisera avant la fin du 1er trimestre. Celle-ci craint l’évolution de la crise européenne et les perspectives de croissance plutôt qu’une dérive budgétaire.
Aussi, la restructuration de la dette grecque pose toujours problème alors qu’on la croyait presque réglée. Les problèmes européens s’éternisent et n’en finissent jamais. Les politiques n’ont pas pris toujours les bonnes décisions. La première cible : l’Allemagne qui pousserait à trop de restriction budgétaire.
 
Au calendrier du jour plusieurs émissions auront lieu dans la journée, à savoir une émission obligataire espagnole échéance 12-18 mois et et une adjudication de Bons du Trésor américain. En Allemagne, l’indice ZEW du climat économique pour janvier sera également publié ainsi que l'inflation pour ce mois-ci au Royaume-Uni.
 
La semaine sera très chargée avec beaucoup d’informations sur l'avenir de la zone euro et de multiples émissions obligataires.
 

Scénario EURUSD du jour:
 

Vendredi, la parité avait rencontrée la résistance de son couloir descendant (1.28) puis a descendu brutalement à (1.265) en raison de la dégradation de la note de 9 pays européens par S&P. En franchissant le support à 1.27 le cours EURUSD a offert ici un nouveau point de vente.
 
Sous 1.275 le sentiment restera baissier. Une cassure baissière de 1.26 ouvrirait les portes à un mouvement allant jusqu'à 1.25 voire plus bas.
Si on assiste à un retour au dessus de 1.275 il sera conseille d’attendre les 1.28 pour entrer sur le marché et traiter les positions longues.
 
Par Valentin Bonnet