bourseLe calendrier économique du 20 janvier était plutôt vide par conséquent, l'attention des marchés s'est concentrée uniquement sur quelques nouvelles et déclarations.
 
Parmi celles-ci, le fait qu'un rapport de Morgan Stanley a confirmé que les banques italiennes furent les principaux bénéficiaires de l'opération de refinancement spécial lancée par la BCE en janvier. UniCredit, l'un des géants bancaires italiens, a ainsi obtenu selon ce rapport 12.5 milliards d'euros du prêt spécial de l'institut de Francfort, Intesa Sanpaolo 12 milliards et enfin Monte Dei Paschi di Siena 10 milliards.
Notons également que le ministre des Finances japonais, Jun Azumi, a exhorté aujourd'hui le FMI de s'assurer de la coopération des Etats-Unis dans le cadre de sa volonté de lever environ 600 milliards de dollars afin de contenir les conséquences de la crise souveraine en Europe.
 
Enfin, les pays de l'UE ont conclu un accord de principe pour interdire une grande partie de leurs transactions avec la banque centrale iranienne afin d'assécher les sources de financement du programme nucléaire du pays.