511Journée assez chargée en termes d'indicateurs macroéconomiques.
 
Aux Etats-Unis, les ventes au détail ont progressé en janvier de 0.4% sur un mois selon le département du Commerce. Cette hausse est deux fois moins important que le pensaient les spécialistes.
Au Royaume-Uni, ce sont les chiffres de l'inflation qui ont attiré l'attention des cambistes. L'inflation a nettement baissé le mois dernier pour tomber à 3.6% après 4.2% en décembre. Cette atténuation de l'inflation devrait vraisemblablement conforter la BoE dans sa politique monétaire actuelle qui vise surtout à relancer la croissance.
 
En Zone Euro, on notera uniquement un recul de 1.1% de la production industrielle en décembre, un repli plus faible que la prévision de 1.2% des marchés.
 
Sur le front obligataire, l'accalmie est toujours de mise. L'Italie a encore bénéficié d'une baisse de ses taux d'emprunt lors de son émission de 6 milliards d'euros d'obligations à moyen terme. La demande totale fut très importante, s'élevant à près de 9.5 milliards d'euros. Scénario identique en Grèce où le pays a réussi à lever 1.3 milliard d'euros en bons du Trésor à trois mois à un taux de 4.61% soit en retrait par rapport au taux de 4.64% du 17 janvier dernier.