15019- Bourses européennes en légère baisse
- Les difficultés de la Zone euro ont affecté l'économie US selon la FED
- EUR/USD toujours au dessus des 1.32
 
La Bourse de Paris repart de l'avant ce mercredi, après deux séances de consolidation qui avaient donc modéré la série de 8 journées de hausses enregistrée précédemment. Le CAC 40 limite cependant sa progression à 0.3% en milieu de journée autour de 3.540 points sans mouvements très prononcés dans le palmarès.
 
La place américaine s'est montrée prudente hier en clôture, après le net rebond des derniers jours, et démarre en légère hausse ce mercredi.
Concernant les matières premières, la baisse des cours du pétrole observée hier semble stoppée après que l'Arabie Saoudite se soit déclarée prête à augmenter sa production.
 
Sur le front économique, Ben Bernanke, le président de la Fed, est intervenu dans l'après-midi à propos de la "situation financière et économique européenne", devant le Comité de supervision et de réforme gouvernementale de la Chambre américaine des représentants. Le chef de la Fed constate que les événements en Europe ont quelque peu ralenti l'expansion économique américaine. "Les difficultés de la Zone euro ont affecté l'économie américaine", explique Bernanke, rappelant que l'Union Européenne compte pour environ un cinquième des exports américains de biens et services. En outre, la faible demande provenant de l'Europe a ralenti la croissance d'autres économies, d'après le président de la Banque centrale américaine. Par ricochet, cela aurait aussi réduit la demande en produits américains...
 
Bernanke juge que la crise de la dette souveraine en Europe a eu d'autres conséquences à travers les marchés financiers, dont un déclin des prix des actions. Il explique que la Fed a coordonné son action avec celle des politiques européennes, jusqu'à un certain point, notamment pour aiderles marchés à se financer en dollars. Bernanke voit des améliorations en Europe, mais ajoute que la Fed se tient prête à aider à stabiliser les marchés financiers en cas de besoin.
 
Par ailleurs, les ventes de logements existants pour février 2012 publiées à 15h00 ont atteint 4.59 millions d'unités sur un rythme annuel, soit légèrement en-dessous du consensus.
 
Enfin, du côté des devises, le cross EURUSD résiste au-dessus de la barre des 1.32.