Yen-DollarComme évoqué lors du Salon de l'Analyse Technique & Graphique le week-end dernier, autant la paire EURUSD est imprévisible, autant investir sur les paires en yen est aisé et intéressant pour les cambistes.
 
En effet, selon les dernières informations diffusées par Bloomberg, le yen poursuit allègrement sa remontée face à l'euro et au dollar mais aussi face à près de quatorze autres monnaies majeures du Forex, ce qui constitue le plus large mouvement haussier de l'année.
 
Le souci accru des investisseurs au sujet du ralentissement de la croissance économique, spécifiquement en Chine, a indéniablement stimulé l'appétit pour la monnaie nippone, certainement encore plus que les remous sur le terrain de la crise souveraine dans l'Eurozone.
En fin de semaine dernière, la confirmation d'un ralentissement de l'indice manufacturier chinois a donné des ailes au yen, face à l'euro et au dollar mais pas seulement puisque la progression la plus importante, en termes de pips, a eu lieu face au rand sud-africain qui s'est déprécié de près de 2.9% en variation hebdomadaire face au yen. De son côté, le dollar américain a limité les pertes mais le yen a toutefois réussi à gagner 1.3% pour finir près du niveau de 83 vendredi dernier.
 
L'euro n'a pas suivi exactement la même ligne que le dollar américain, réussissant à finir en territoire positif avec une progression de 0.6%, mais d'un point de vue graphique, la baisse est toujours au rendez-vous avec des supports à 105.43 et 106.8 qui restent d'actualité pour les chartistes.
 
Indéniablement, les inquiétudes concernant la croissance économique en Chine, avec en toile de fond des rumeurs de dissensions violentes au sein de l'exécutif à Pékin, ont permis au yen de reprendre le dessus après une année 2011 noire. Les conséquentes du drame du 11 mars et les préoccupations concernant le déficit du pays semblent loin. Désormais, c'est la Chine mais aussi les données mitigées provenant des Etats-Unis qui sont au coeur des préoccupations des cambistes.
 
A noter aussi que l'économie japonaise n'est, semble-t-il, pas aussi moribonde qu'on aurait pu le croire initialement. En témoigne le fait que le pays a réussi à atteindre un excédent commercial après des mois de déficit.
 
Il fait désormais peu de doutes que le yen va retrouver une seconde jeunesse cette année. Pour les traders forex, le yen est la devise à ne pas négliger en ce début d'année. Si le niveau de 85 pour l'USDJPY ne fait pas l'unanimité sur le court terme, il est évident que la paire va réussir à franchir le niveau crucial de 84 dans les jours à venir. Similairement, les déboires de la Chine ont aussi des conséquences plus que négatives sur l'Australie, bien que l'économie du pays se porte très bien depuis plusieurs années. Les retombées d'un ralentissement économique en Chine seront catastrophiques pour le dollar australien. Comme expliqué au cours d'une table ronde ce week-end par un analyste de FXCM, au lieu de perdre son temps à essayer de deviner le prochain mouvement de l'EURUSD, les traders devraient plutôt se concentrer sur le JPYAUD.