faillite1Il y a seulement quelques jours, Markit a publié sa dernière enquête mensuelle de mars sur les CDS (Credit Default Swap) sur les dettes des Etats (voir tableau ci-dessous).
 
Plus les spreads s'élargissent, plus mécaniquement cela signifie que les investisseurs ont tendance à croire que l'Etat concerné a de chances de faire faillite. Les spreads de CDS peuvent alors être considérés comme des indicateurs de marché implicites du risque de défaut d'un Etat.
 
A la surprise générale, parmi les cinq premiers pays qui pourraient faire faillite ne figurent que deux pays membres de la zone euro: Chypre et le Portugal. L'Irlande, qui a récemment eu l'aide de l'UE et du FMI, figure en sixième position.
Par contre, ni l'Espagne, ni l'Italie, à en juger du moins par l'évolution des spreads de CDS ne figurent dans le TOP 10 en dépit des nombreux discours anxiogènes des derniers mois sur l'avenir de la zone euro. De là à dire que certains commentateurs exagèrent l'ampleur de la crise et les répercussions d'une éventuelle contagion, il n'y a qu'un pas.


Nom du pays Spread pour les obligations à 5 ans Changement sur un mois Pourcentage de changement Classement en février
Chypre 1183 4 0% N/A
Portugal 1075 -90 -8% 2 (0)
Ukraine 859 101 13% 4 (+1)
Argentine 809 32 4% 3 (-1)
Venezuela 712 -13 -2% 5 (0)