Empire State_Building-New_yorkAu niveau des indicateurs macroéconomiques, les ventes au détail aux Etats-Unis se sont affichées en hausse hier mais cette bonne nouvelle a été atténuée par le ralentissement de la croissance manufacturière dans l'Etat de New York. En effet, selon la Fed de New York, l'indice Empire State est tombé à 6.56 au plus bas depuis novembre contre une performance de 20.21 en mars dernier. Le marché anticipait un indice en baisse moins marquée à 18.
Toujours dans la zone euro, les inquiétudes sont croissantes au sujet de la question de la dette. Réagissant à des propos du candidat socialiste François Hollande, l'agence de notation financière Moody's a affirmé qu'elle n'a "pas de raison particulière" d'agir ou de communiquer sur la note français le 12 mai prochain. L'agence a placé la note de la dette souveraine de la France sous perspective négative.
 
Ces inquiétudes dans la zone euro pèsent sur l'EURUSD qui a atteint hier au cours de la session européenne un plus bas à 1.2993 avant de remonter un peu au-dessus de 1.30. Tant que le cross ne franchit pas 1.2950, l'EURUSD peut encore envisager de se maintenir au-dessus de la zone psychologique de 1.30. La question est de savoir jusqu'à quand…Les nombreuses statistiques attendues aujourd'hui dont le ZEW et les statistiques du marché de l'immobilier américain risquent d'infléchir fortement le cours de la paire.