franc suisseMonnaie officielle de la Confédération helvétique et du Liechtenstein, le franc suisse est une des devises les plus anciennes qui a encore cours de nos jours. On abrège habituellement le franc suisse par CHF.

Le franc suisse est généralement une monnaie très stable sur le marché des changes, notamment face à ses principales contreparties, le dollar américain et l'euro. Cette stabilité est le résultat de la bonne santé économique de la Confédération, de la politique monétaire plutôt conservatrice de la Banque Nationale Suisse (BNS) et de ses réserves d'or qui sont parmi les plus importantes des pays développés.

Sur le forex, le franc suisse est considéré comme une valeur refuge. En d'autres termes, cela signifie que les traders se replient dans les périodes d'incertitude et de forte volatilité sur le franc suisse au détriment d'autres devises, notamment l'euro.

Ces périodes d'instabilité s'étant accentuées ces dernières années, dans la foulée de la crise des subprimes de 2008, la BNS n'a pas hésité à intervenir par plusieurs moyens sur le marché des changes afin de garantir un niveau de taux de change au franc suisse soutenable pour l'économie suisse. Les pressions politiques venant de l'exécutif suisse ont évidemment aidé à la prise de décisions nombreuses. Parmi les mesures prises, des achats de devises étrangères mais aussi, des mesures plus radicales, comme l'instauration d'un cours plancher de l'euro/franc suisse (EURCHF) en septembre 2011 à 1.20.

Les traders du marché des changes ont pour habitude d'investir seulement sur quelques contreparties précises du franc suisse, principalement l'EURCHF et l'USDCHF (dollar américain/franc suisse). Avec l'instauration d'un cours plancher sur l'EURCHF, les investisseurs se sont éloignés du franc suisse en tant que valeur refuge, ce qui a profité principalement au dollar américain mais aussi, et de manière plus surprenante, à des monnaies moins échangées comme la couronne norvégienne (NOK).