zone_euro.jpgComme l'équipe de rédaction de forex.fr l'avait déjà annoncé hier matin, le seuil de 1,60 dollar pour un euro n'a pas tardé à être franchi sur le marché des devises. En effet, l'euro s'est inscrit en forte hausse hier face à la devise américaine, dépassant le seuil de 1,60 dollar pour un atteindre un plus haut à 1,6038 dollar, battant autrement dit son précédent record du 22 avril dernier. En ce mercredi, l'euro évolue toujours autour de 1,60 dollar sur le Forex.

La forte montée de la devise de la zone euro s'explique essentiellement par l'augmentation des craintes des investisseurs concernant la santé du système financier américain, ébranlé par la mise en difficulté boursière de Fannie Mae et Freddie Mac et la mise sous tutelle de la banque californienne IndyMac au cours du week-end.


Bien que le marché des devises a plutôt bien réagi dans un premier temps à l'annonce d'un plan de soutien des deux géants du refinancement hypothécaire, le contre coup fut dur, allant jusqu'à déstabiliser la devise américaine. En effet, les investisseurs restent toujours prudents, s'interrogeant sur les détails du plan de soutien, sachant qu'ils attendent également avec une certaine fébrilité les résultats des plus importantes banques américaines à partir de demain.

L'épisode de la faillite de la banque IndyMac fait également craindre de nouvelles dépréciations d'actifs dans les banques régionales américaines.

Dans un tel contexte de déprime des marchés, les investisseurs craignent fortement une nouvelle vague de la crise pouvant égratigner lourdement la zone euro et le Japon, qui sont déjà en difficulté. Pour preuve, l'indice de l'institut ZEW a accusé une chute de 11,5 points pour le seul mois de juillet, soit une baisse nettement plus importante qu'attendue.

Dans ce contexte, le yen, le franc suisse et même la livre sterling reprennent quelques couleurs sur le marché tandis que le yuan bat record sur record face à la devise américaine. Son dernier record s'établit à 6,8211 yuans pour un dollar.