draghi BCEHier, la Banque Centrale Européenne (BCE) a maintenu son taux directeur inchangé, sans surprise.

Lors de sa traditionnelle conférence de presse, Mario Draghi a estimé que "la croissance et le potentiel de croissance de la zone euro doivent être amplifiés par des réformes structurelles". Concernant l'inflation, il a précisé qu'elle devrait rester au-dessus de la cible de la BCE de 2% pendant toute l'année 2012. Une décrue sous 2% ne devrait intervenir que début 2013, en cas de baisse des prix du pétrole.

Mario Draghi, contrairement aux espoirs de nombreux traders forex, n'a cependant pas esquissé un prochain assouplissement monétaire afin de relancer la croissance, laissant la balle dans le camp des gouvernements.

Sur le front américain, les nouvelles inscriptions au chômage ont reculé considérablement après trois semaines consécutives de hausse, avec une baisse de 7% sur une semaine à 365 000. La prévision médiane des analystes forex était à 375 000 nouveaux chômeurs.

Enfin, le Département américain du Travail a annoncé que la productivité outre-Atlantique a reculé au premier trimestre 2012 de 0.5%, une première depuis un an. Ce chiffre était cependant attendu par les analystes.