yen forex.frLa paire euro/yen est parfaitement corrélée à la paire euro/dollar. Alors que cette dernière a été massivement vendue hier par les traders intervenant sur le marché asiatique, l'euro/yen s’est aussi fortement dégradé au cours de la même période.

La paire a été shortée dès l’ouverture du marché asiatique hier à 104 pour venir heurter le premier support à 103.490 avant la pause déjeuner. Un léger retracement a été observé durant cette pause jusqu’à 103.727, puis dès la clôture de Sydney, une forte attaque contre l’euro a été observée au moins jusqu’au support 103.247. Les marchés européens continuent sur cette même trajectoire ramenant l’euro/yen à son niveau de fin février, à savoir 102.774.

Ce matin, les marchés asiatiques ouvrent avec un léger retracement technique de 102.931 à 103.381. L'affaiblissement de l'euro/yen a été limité par plusieurs bonnes nouvelles en Asie, notamment la baisse du taux de chômage australien à 4.9% contre 5.2% précédemment et la hausse spectaculaire de la balance commerciale chinoise à 18.4 milliards de dollars, soit trois fois plus qu'un mois auparavant, à 5.35 milliards de dollars. Cette balance excédentaire traduit la poursuite de la croissance chinoise, ce qui est un point positif, mais aussi la faiblesse de la demande intérieure dans ce pays en dépit des efforts du gouvernement. Dès lors, le renminbi (CNY) devrait s’apprécier face aux autres monnaies dans les échanges.

Pour ce qui est des prévisions du jour, de nombreux chiffres sont attendus, notamment en ce qui concerne le solde budgétaire déficitaire du gouvernement français qui devrait continuer de progresser et aussi la publication de l'IPC aux Pays-Bas, attendu en baisse à 2.40% contre 2.50% précédemment. Nous resterons aussi attentif à la lecture du rapport mensuel de la BCE 11h00.

Cet après-midi plusieurs chiffres américains sont aussi prévus, ayant potentiellement une influence sur l'euro/yen avec notamment la publication de la balance commerciale américaine ou encore les revendications chômages. A 16h30, on notera aussi le discours du président de la FED, Ben Bernanke, qui ne devrait pas provoquer trop de remous, a priori.

Compte tenu de cette batterie d’indicateurs importants, il est assez difficile de prévoir un trend pour la journée. Dès lors, la stratégie serait de se positionner quelques temps avant l’annonce et de spéculer en fonction des prévisions.

Techniquement, l’euro/yen semble être entré dans un range comme fin février entre un support à 103.500 t une résistance à 102.000. Dès lors vous pouvez vous positionner acheteur au franchissement de la résistance et vendeur au franchissement du support.

Excellent trade à tous!