USDCHFHier, en début d’après-midi, le dirigeant socialiste grec Evangélos Vénizélos a fait trembler le marché des changes en annonçant la tenue de nouvelles élections législatives, suite à l'échec des négociations entre partis, qui devraient vraisemblablement se tenir mi-juin.

Dès cette annonce, qui était pourtant prévisible, l'euro s'est effondré en passant sous la barre des 1.28 dollar, support qui n'avait plus été atteint depuis février.

Ce vent de panique sur l’euro a contraint les cambistes à se positionner acheteur sur le dollar américain, en tant que valeur refuge, alors que les récents indicateurs américains n’ont pas été jugés satisfaisants par les experts.

Ce phénomène de repli sur l'USD est frappant du côté de la paire dollar américain/franc suisse (USD/CHF) puisque la paire s'est fortement appréciée dans la foulée de l'annonce d'Athènes passant de 0.9333 à 0.9438 qui constitue une résistance majeure.

Ce matin, à l'ouverture de la session asiatique, la paire forex s'est stabilisée autour de cette résistance alors que d'autres paires en euro ont entamé un léger rebond technique, logique après les évènements de la veille. C’est par exemple le cas de l’EUR/JPY et de l’EUR/AUD.

Pour la paire USD/CHF, si le cours continue à heurter la résistance 0.9438 on peut alors shorter la paire. En effet, durant le début de séance asiatique, il a été possible d'observer la formation d’une figure chartiste, le double top. Cette figure baissière, ayant la forme d’un M, où deux sommets vont se succéder, vient marquer une volonté de retournement. L’objectif de cours sera alors 0.9422.

D’un point de vue général, il conviendrait de trader le retracement technique sur toutes les paires corrélées à l’euro et le dollar durant le reste de la journée et cela d’autant plus si les indicateurs fondamentaux américains ne suivent pas réellement.

Excellent trade à tous!